Deux chercheurs au chantier naval

Le chantier naval de la FRCPM a accueilli début octobre deux chercheurs de l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne qui réalisent un inventaire des pratiques traditionnelles de la charpenterie de marine en France à partir de l’étude de chantiers navals.

En France, la construction navale vernaculaire est peu connue d’un point de vue patrimonial. Il s’agit pourtant d’un domaine marqué par des savoir-faire et des savoirs (dessin, géométrie) anciens, originaux, et de haute technicité. Manuel Montanez du Laboratoire d'histoire des techniques et Anne-Sophie Rieth de l’Université de Paris 1 mènent des enquêtes anthropologiques destinées à établir, pour le Ministère de la Culture, des fiches d'inventaire du patrimoine culturel immatériel de France sur ce thème.

L'objectif est de décrire et d’analyser les pratiques et les savoirs de la charpenterie de marine dans plusieurs régions françaises à travers six chantiers porteurs de tradition. La Bretagne est représentée par les chantiers du Guip (Brest) et Tanguy (Douarnenez), la Normandie avec les chantiers navals de Normandie (Fécamp) et le chantier Bernard (Saint Vaast-la-Hougue) et notre région avec le chantier de construction navale traditionnelle d’Etaples et le chantier naval de la FRCPM à Calais.

Pour chaque site, il s’agit d’étudier le chantier, lieu de travail, témoignage de l’activité humaine, espace de formation dans lequel les savoir-faire sont acquis et transmis. Manuel Montanez rencontre les acteurs, analyse les activités de chaque chantier, étudie les spécificités des techniques et les formes des bateaux de chaque région. Anne-Sophie Rieth réalise en vidéo des entretiens des différents acteurs, filme leurs activités et leurs interventions dans les chantiers en cours.

Ce travail aboutira à la réalisation de trois fiches d'inventaire du patrimoine culturel immatériel de France, une par grande région. Ces fiches sont rares, pour l’instant il n’en existe que deux consacrée à la charpente navale. Il devrait également permettre la réalisation d’un inventaire pour chacun des sites concernés et aboutir à une reconnaissance publique au niveau national.

Article La Voix du Nord 11 octobre 2020
Article La Voix du Nord 11 octobre 2020

 

Un chantier naval pour le patrimoine et l'insertion

Le Centre Technique du Patrimoine Maritime de la Côte d'Opale

Créé en 2008 sur le site d'un ancien chantier naval calaisien, le Centre Technique du Patrimoine Maritime de la Côte d'Opale est un outil au service des bateaux traditionnels et des fêtes maritimes du littoral régional.
ctpmco j bournisien - bd

Après plusieurs années de recherche, la FRCPM a pu obtenir, à la fin de l'année 2007, la mise à disposition d'un site adapté à la réparation et à la construction navale ainsi qu'au stockage de son matériel d'animation et d'exposition. La Région, en charge des ports de Calais et Boulogne-sur-Mer, lui a attribué cet ancien chantier naval calaisien pour lui permettre d'y implanter son Centre Technique du Patrimoine Maritime de la Côte d'Opale.

Un outil en faveur du patrimoine

L'ambition de ce chantier naval bois est de préserver les savoir-faire traditionnels, de les transmettre et de renforcer la flottille régionale du patrimoine. Le chantier est animé par un charpentier de marine, épaulé par quelques bénévoles. Il a notamment accueilli un chantier d'insertion de 12 mois, et continue de recevoir des groupes de jeunes ainsi que des stagiaires en formation professionnelle.

Depuis près de 10 ans, une douzaine de bateaux ont été réparés ou remis en état, quelques opérations de sauvetage ont été organisées, des interventions extérieures réalisées et des petites unités construites. Le chantier naval accueille également les adhérents de la FRCPM qui souhaitent intervenir sur leur bateau.

Une partie de l’activité du chantier est également dédiée à la logistique des fêtes maritimes. Un parc de matériel y est réalisé, entretenu et stocké.

En 2019, le chantier naval a accueilli le projet En avant toute ! A la découverte des bateaux et du travail du bois qui initie de jeunes Calaisiens au travail du bois à travers des ateliers.

Tout au long de l’année, l'équipe du chantier a travaillé à la restauration du dundee Lorette, l’un des plus anciens bateaux traditionnels de la région.

 

Le chantier naval de la FRCPM bénéficie du soutien de

Logo Région Hauts-de-France 

Le chantier de restauration du dundee Etoile de mer

Le dundee Etoile de mer a longtemps navigué entre les îles d'Oléron, Ré et la côte charentaise. Ce bateau, construit en 1941, était utilisé pour la pêche et l'ostréiculture. Devenu voilier de plaisance, propriété d'une association de copropriétaires, Etoile de Mer, désormais basé à Gravelines, a participé, aux côtés de la FRCPM, à plusieurs fêtes maritimes.

Mais le vieux dundee réclame des soins sérieux et en octobre 2012, il entre au chantier naval de la FRCPM pour d'importants travaux. Ils sont toujours en cours, réalisés par ses copropriétaires avec l'expertise et l'aide technique des charpentiers du chantier.

Aménagements démontés, coque décapée, changement de la préceinte, ceinture extérieure longitudinale de la coque servant de liaison entre les membrures, remplacement des bordées de coque, des bordées de pont, du pavois, du roof. La remise à l’eau du dundee est désormais envisagée pour 2021.

Entrée Etoile de Mer au chantier naval Etoile de Mer - photo F BERTOUT Etoile de Mer - Journées du patrimoine 2020 - photo AT
     

Journées du patrimoine : les visiteurs au rendez-vous

Le chantier naval de la FRCPM ouvrait ses portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine des 19 et 20 septembre. Les associations du réseau de la FRCPM étaient mobilisées et les visiteurs au rendez-vous de ces deux journées.

Plus de 360 visiteurs sont venus à la rencontre de l’équipe du chantier naval, des bénévoles des associations les Amis du dundee Lorette et Etoile de Mer qui ont présenté les avancées de leurs chantiers de restauration respectif.

Les visiteurs pouvaient également découvrir les petites unités construites au chantier par des jeunes, l’exposition consacrée à la construction navale traditionnelle et quelques objets issus des collections de la FRCPM. Ils pouvaient admirer les réalisations de Luc Cartiaux, spécialiste du nœuds marins et du matelotage.

 Ces journées dans la presse : avec La Voix du Nord du 20 septembre et Nord Littoral du 19 septembre

Visite chantier naval - JEP 20 - photo AT Stand matelotage - JEP 20 - photo AT Visite chantier Etoile de Mer - photo AT
Visite du chantier naval Stand matelotage Visite du chantier d'Etoile de Mer

Ouverture exceptionnelle du chantier naval

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 19 et 20 septembre, la FRCPM ouvre les portes de son chantier naval. En activité tout au long de l’année, il n’accueille pas de visiteurs individuels, les Journées du patrimoine sont donc une occasion rare de le découvrir. Cette visite est l’opportunité de découvrir plusieurs navires du patrimoine régional en cours de restauration et de s’initier à la construction navale traditionnelle.

Vue générale chantier naval FRCPM

Cette visite est l'occasion de rencontrer les bénévoles de l'association des Amis du dundee Lorette qui présentent la restauration d'un des plus anciens bateaux traditionnels de la région et ceux de l'association Etoile de Mer qui terminent d’importants travaux sur leur dundee. Une exposition sur la construction navale traditionnelle, enrichie de nombreux outils anciens, est également présentée. Plusieurs petites unités construites au chantier lors de différents projets, avec des groupes de jeunes montrent que la transmission des savoir-faire est une des facettes de l’activité du chantier. Cette visite est l'occasion de découvrir de manière vivante la richesse et la diversité du patrimoine maritime des Hauts-de-France.

Modalités de visites

  • Visite gratuite
  • Ouverture de 10h à 18h
  • Port du masque obligatoire,
  • Mise à disposition de gel hydroalcoolique
  • Parcours de visite dans le respect des distances de sécurité.

L’accès est possible en transport en commun, avec Calais Opale bus, ligne 3, arrêt « Place de Suède » et ligne 2, arrêt « Meuse » ou en Vél’in, stations 19 « Matelote », 22 « Diderot » ou 41 « Quai de la Loire ».

Cette opération est organisée avec le soutien de la Région Hauts-de-France, du Département du Pas-de-Calais et de la Ville de Calais

En ce moment

Sam Nov 07 @09:30 - 11:30
Atelier culinaire
Mar Nov 10 @09:30 - 15:00
Mystère au Bois de Cise
Sam Nov 14 @09:30 - 11:30
Atelier culinaire
Sam Nov 14 @19:00 -
Conférence « Les Peintres de la côte d’Opale »
Sam Nov 14 @20:00 - 23:30
Enquête nocturne
Ven Nov 20 @18:00 - 20:00
Atelier culinaire
Sam Nov 28 @09:30 - 11:30
Atelier culinaire
Ven Déc 11 @18:00 - 20:00
Atelier culinaire
Mer Déc 16 @10:30 - 11:15
Atelier enfant
Mar Déc 22 @09:30 - 15:00
Mystère au Bois de Cise