La saison des fêtes maritimes 2022

De mai à novembre, les fêtes maritimes rythment la vie de notre littoral. Pour cette année 2022, pas de grand événement mais de nouvelles manifestations qui font la part belle à la culture maritime.

Mai, en chansons 

C’est au son des chants de marin que débute la saison. Avec la première édition de Relâche au Grand-Fort, un après-midi de chants de marin à la Maison de la mer de Grand-Fort-Philippe. En parallèle, Dunkerque célèbre sa désormais traditionnelle Fête de la mer.  Ensuite, cap sur la côte belge, pour participer à Oostende voor Anker. Du 19 au 22 mai, la plus importante fête maritime belge célèbre, cette année, le 500ème anniversaire de Magellan. Le mois se termine comme il a commencé, au rythme des  chants de marin, avec les Fêtes du port de Blankenberge (du 26 au 30 mai) et son traditionnel North Sea Folk & Shanty Festival. Découvrir en vidéo l'édition 2022.

Juin, vive les canotes

Profitant de la présence exceptionnelle d’une yole ronde de la Martinique, la base de voile de Sangatte accueille, le temps d’un weekend, la Fête des canotes. Rassemblée sur le plan d’eau, une flottille d’embarcations traditionnelles voiles-avirons venues de toute la région accueille le public pour des baptêmes et des initiations. Aux côtés des bateaux et de leurs équipages, des associations proposent animations et démonstrations. Modélisme naviguant, nœuds marins, charpente navale, chants de marin, expositions, parades nautiques… sont au programme de la première édition de cette fête. Le même weekend, à Audresselles, les flobarts sont de sortie pour la Fête du crabe.

Juillet, des vikings et des baigneurs

Le mois débute sous le signe des vikings qui installent leur camp à Grand-Fort-Philippe du 1er au 3, le temps de traverser le chenal et de mettre à l’eau un nouveau drakkar l’Alwyn Kyrre (à Petit-Fort-Philippe, le 2). C’est également au pied du phare de Petit-Fort, rénové et à nouveau visitable, que se déroule l’Ouverture des bains de Gravelines (les 9 et 10 juillet). Bains de mer mis à l’honneur, dans leur version Belle Epoque, les 23 et 24 juillet à Mers-les-Bains, à l’occasion de la Fête des baigneurs.

Fête de la Beurière - F BERTOUT Canot voile-aviron - FRCPM Fête du flobart - F BERTOUT

Août, bateaux traditionnels et bénédictions

C’est à l’occasion d’une Escale à Gravelines (les 6 et 7 août) que les voiliers traditionnels et classiques de notre littoral, de Belgique, de Pays-Bas et d’Angleterre se retrouvent pour une parader ensemble dans le chenal. Le week-end suivant, ils ouvrent leurs portes aux visiteurs à Nieuport. Le 15 août reste une fête majeure pour les communautés maritimes régionales. A Dunkerque, Grand-Fort-Philippe, Audresselles, Etaples et Berck, processions et bénédictions conservent leurs caractères traditionnels, à Calais, la Fête du Courgain maritime (quartier des marins) est populaire et conviviale. Les flobarts, bateaux d'échouage du boulonnais, marquent la fin de la saison estivale avec la traditionnelle Fête du flobart de Wissant, (dernier weekend).

Septembre, sous le signe du patrimoine

A Boulogne-sur-Mer, La Fête de la Beurière (les 10 & 11 septembre) fait revivre l'ancien quartier des marins et les traditions de la communauté maritime. Chants, danses, savoir-faire et artisanat maritimes animent la dernière rue du quartier des marins boulonnais.

En novembre le hareng

Grâce au poisson roi de notre littoral, la saison se termine en beauté, particulièrement à Calais (les 5 & 6), Etaples (les 12 & 13) et Boulogne/Mer (les 19& 20) avec les traditionnelles fêtes du hareng. Son passage au large de nos côtes, est l'occasion de de mieux connaître tous les aspects de notre culture maritime.

Soutenez le projet de l'association Flobarts des 2 caps

Créée en 1998, l'association Flobarts des 2 caps agit pour la préservation et la valorisation du patrimoine maritime du site des caps. Elle porte aujourd'hui le projet de construction d'une halle destinée à abriter sa collection de flobarts. Pour mener à bien ce projet, l'association vient de lancer une opération de financement participatif.

Fête du flobart - F BERTOUT Projet abris flobarts - Flobarts 2 caps Flobart ND de la mer - F BERTOUT

Au fil des années, l'association Flobarts des 2 caps, adhérente de la FRCPM, a porté le projet de construction de la yole Terre des 2 caps, du flobart Opale, du flobart à voile Notre-Dame de la mer. Elle a organisé la restauration de plusieurs flobarts et se charge également de la préservation de flobarts et d'unités à clins en bois. Flobarts des 2 caps gère l'ouverture à la visite d'une maison de pêcheurs des années 1920 et organise désormais la fête du flobart de Wissant. A l'occasion de cette fête, les flobartsbateaux d'échouage en forme de coquille de noix qui étaient utilisés pour la pêche sur la côte d'Opale entre Equihen-Plage et Wissant, défilent dans les rues du village.

Pour protéger et entretenir ces flobarts, l'association doit faire construite un abris. Celui-ci sera bâti à Wissant, rue Arlette Davids. Il s'agira d'un bâtiment dont la structure sera en bois. Couvert de tuiles de pays, il s'inscrira parfaitement dans le patrimoine local et sera accessible au grand public. L'association Flobarts des 2 caps a besoin de tous pour participer au financement de sa construction. Un financement participatif est accessible en ligne sur la plateforme Leetchi, jusqu'à la fin du mois de février. Pour mener à bien son projet, l'association doit rassembler 12.000 euros. Chacun participe du montant qu'il souhaite et les paiements sont sécurisés. Vous pouvez accéder à la plateforme ICI.

 

Expositions à voir

Les adhérents de la FRCPM mènent de nombreuses activités. Ils réalisent ou accueillent des expositions temporaires à thème maritime.

Voici les expositions à découvrir ou redécouvrir en ce moment :

A partir du 1er mai, une exposition retrace l'histoire de la première station de sauvetage française, créée en 1825 à Boulogne-sur-Mer. Enrichie par l'exposition de la FRCPM consacrée au sauvetage dans le Détroit, « Virtus & spes : un canot, des hommes, histoire de la Société Humaine des Naufrages de Boulogne-sur-Mer » évoque l'action de cette station ainsi que le développement des moyens d’assistance et de secours en mer. A découvrir à Argos, musée radiomaritime du Portel.

A partir du 4 juin, Nausicaä propose une nouvelle expérience de visite immersive. Grand Large permet au visiteur, équipé d'un casque de réalité augmentée, de découvrir, outre les espèces visibles à partie de la baie panoramique, les plus grosses espèces marines existantes : requin baleine, espadon voilier... Le visiteur peut également interagir avec les espèces découvertes.

A partir du 11 juin, l’exposition « Les peintres et la pêche » s’intéresse au travail des artistes, venus du monde entier et inspirés par la vie maritime locale. De la « colonie d'Etaples » de la Belle Epoque jusqu’aux artistes plus contemporains, le Musée de la marine d'Etaples ouvre ses collections.

A partir du 30 juin, installez-vous à la table des plus prestigieux paquebots de la Compagnie générale transatlantique, pour découvrir histoire de la gastronomie en mer. L’exposition « A la table des géants : la gastronomie à bord des paquebots » permet de s’initier aux fastes, aux délices et aux coulisses de la vie à bord de ces palaces flottants. De somptueuses pièces d’orfèvrerie, de porcelaine et de verrerie, qui évoquent un « art de vivre à la française », dont la renommée a franchi les océans, sont à découvrir au Musée portuaire de Dunkerque.

Jusqu'au 4 septembre, jouets modestes qui ont fait la joie des navigateurs en culottes courtes, les bateaux Pop pop investissent la petite galerie du musée. L’exposition « Le jouet qui fait Pop ! » présente une centaine de ces petits jouets métalliques propulsés par de rudimentaires moteurs à vapeur. Mis en scène dans des univers miniatures, ils raviront petits curieux et grands nostalgiques. A découvrir au Musée portuaire de Dunkerque.

 

Affiche jouet Pop - Musée portuaire   Affiche expo métiers batellerie Affiche expo photos MME

A voir également :

A partir du 1er avril,  l’exposition « Vues d’ici et là » rassemble les photographies réalisées par des jeunes de Longueil-Annel en collaboration avec la photographe Henrike Stahl. Issue d’un projet artistique mené dans le cadre de l’opération Découvrir le passé pour inventer l’avenir, cap ou pas cap ? cette exposition est organisée dans le cadre de l’opération thématique "Les métiers et la jeunesse, parlons-en !". A découvrir à la Cité des bateliers.

A partir du 1er mai, l’exposition « Les métiers de la voie d’eau au cours du temps » se déroule en trois étapes : une première partie rappelle les difficiles conditions de travail exigées autrefois pour la batellerie. Un deuxième temps met en lumière l’évolution de ces professions. L’exposition se termine par une évocation des métiers de la voie d’eau d’aujourd’hui. Cette exposition est organisée dans le cadre de l’opération thématique "Les métiers et la jeunesse, parlons-en !". Elle se déroule au musée du Touage de Riqueval.

Jusqu'au 31 octobre, depuis la création de l’hôpital provisoire en 1861, Berck n’a cessé de se construire, de se moderniser. Parallèlement la photographie, inventée en 1839, est devenue une activité professionnelle. L’exposition « Berck-Plage 1870-1900 – Les premiers temps de la photographie à Berck » retrace cette aventure et propose de découvrir de nombreuses œuvres. A voir au musée de Berck-sur-Mer qui a également ouvert ses salles aux artistes Michaël Lilin et Philippe Baryga. De ce temps de rencontre avec les collections du musée, nait « Prendre la vague », un travail collaboratif et une contribution sous forme de voyage dans le monde balnéaire.

Dernières publications

Voici les dernières publications des associations et membres du réseau de la FRCPM :

REVUE

L'association des Amis du Musée portuaire de Dunkerque publie le numéro de mars 2022 de sa lettre d'information. Au sommaire : l'actualité du Musée portuaire qui fête ses 30 ans cette année, un retour sur les débuts de l'activité conteneur du port de Dunkerque, l'évocation du périple agité du trois-mâts barque Louis qui en 1864 amenait des coolies chinois à La Havane et le portrait d'Albert Gardie ingénieur en chef aux Ateliers et Chantiers de France de 1921 à 1937. 

L'association Mémoire d'Opale publie en janvier 2022 le 13ème numéro de la revue qui porte son nom. L'histoire et la culture maritime sont présentes au sommaire de ce numéro qui évoque notamment le sauveteur boulonnais Charles Dessouliers ou Émile Maillard, peintre de la Marine qui a travaillé à Étaples. Ce numéro est en vente ICI

L'association de sauvegarde du Fort de l'Heurt et du Patrimoine Portelois publie en juillet 2021 le 40ème numéro de sa revue annuelle L'Amarette. Au sommaire de cette dernière édition plusieurs articles consacrés au patrimoine et à l'histoire maritime. Ce cru 2021 rassemble sur 96 pages, illustrées en couleurs, une vingtaine d'articles. Nombre d'entre eux sont consacré à l'histoire maritime du Portel.

L’Amarette n°40 est  en vente directe au magasin Côté Mer, place Poincaré, Le Portel, à la Fnac Boulogne sur mer, à l'Espace culturel Leclerc à Outreau et auprès des membres du conseil d'administration dont le trésorier : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A l'occasion des 120 ans du trois-mâts école Duchesse-Anne, l'association des Amis du Musée portuaire de Dunkerque a publié en avril 2021 un hors-série consacré à l'histoire du grand voilier, qui reprend le travail réalisé par notre adhérent Jean-Louis Molle. 

 

Couverture revue AMPDK mars 2022 Couverture Amarette 2021  Couverture Mémoire d'Opale 13

 

LIVRES

François Guennoc, membre fondateur de la FRCPM publie un nouveau livre, premier d'une série sur le 19e siècle intitulé "Le port et les activités maritimes de Boulogne-sur-Mer". L'ouvrage s'intéresse à la période1800-1814, celle des guerres du Consulat et de l'Empire. Le camp de Boulogne et la flottille impériale monopolisent les ressources locales, mais les activités maritimes continuent : la guerre de course (les corsaires), la contrebande, le cabotage et la pêche. - 233 pages. Prix 25 € + 6 € de frais d'envoi (12 rue Arlette Davids, 62179 Wissant).

L’association Flobarts des 2 caps et le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale ont publié un recueil de témoignages consacré à la pêche en flobart d’Equihen à Calais. Mémoires de flobarts évoque à la fois la pêche professionnelle et la pêche de loisirs sur une période qui correspond à l’apogée du flobart motorisé. Il s’intéresse aux caractéristiques et aux évolutions des bateaux, à la pêche, sa saisonnalité, ses techniques et à la vie quotidienne et sociales des pêcheurs et de leurs familles. Plus d'informations

Adhérent de la FRCPM, passionné de modélisme naval, Jean-Louis Gaucher a publié en juillet 2019 le fruit de 30 années d'études et de recherches dans un ouvrage intitulé "Les Bateaux et la Pêche à Berck XVIIIème - XXème siècles". "Les Bateaux et la Pêche à Berck XVIIIème - XXème siècles" est publié aux Editions Nord Avril. Il est riche de 492 pages illustrées de 248 documents, dessins et photos. Il est en vente auprès des éditions Nord Avril au prix de 35 euros (+ 9 euros de frais de livraison). Plus d'informations.

 

Couverture Le Port et les activités Couverture Mémoires de flobarts Couverture Bateaux de pêche Berck

MUSIQUE

La chorale des anciens de l'Ecole d'Apprentissage Maritime (EAM) de Grand-Fort-Philippe rassemble d'anciens élèves de cette école qui a formé plusieurs générations de marins entre 1942 et 1965. La chorale a débuté en proposant les chants restés dans la mémoire des élèves pour s'élargir aujourd'hui à un répertoire d'environ 70 chansons. Intitulé "L'EAM en chansons", le CD propose 18 titres, liés à la mémoire maritime locale ou plus connus du grand public. Sorti depuis le 19 octobre 2019, le CD est en vente à la Maison de la Mer de Grand-Fort-Philippe (qui abritait l'Ecole d'Apprentissage Maritime) ainsi qu'à l'espace Tourville à Gravelines.

 

Sites à découvrir, musées à visiter

Les associations jouent un rôle essentiel dans la préservation du patrimoine et la transmission de la culture maritime. Elles gèrent et animent des sites et des musées accessibles régulièrement. Voici les sites et musées ouverts par les adhérents de la FRCPM. 

DUNKERQUE

Musée portuaire

Installé dans un ancien entrepôt de tabac, il retrace l’évolution de l'ancienne cité corsaire devenue 3ème port de France, grâce au rôle essentiel de celui-ci dans les échanges économiques, sociaux et culturels. Le musée rassemble également plusieurs navires ouverts à la visite. Le trois-mâts Duchesse-Anne, lancé en 1901, évoque la vie des cadets sur les voiliers-écoles. A bord du Sandettié, dernier bateau-feu français, une visite audio-guidée dévoile le rôle de ces navires immobiles. Dans la péniche Guilde, l'exposition "Au fil de l’eau" propose un voyage dans le monde de la batellerie. 

9, quai de la Citadelle – ouvert toute l’année – visite payante – 03 28 63 33 39 - www.museeportuaire.fr 

Phare du Risban

Construit en 1842, situé au cœur du port, le phare du Risban est toujours en activité. Du haut de ses 63 m, il offre un panorama exceptionnel sur l'activité portuaire. Sa visite est enrichie par un espace consacré à la signalisation maritime et au devenir des phares.

Route de l'Écluse Watier – ouvert en saison - visite payante – 03 28 63 33 39 - www.museeportuaire.fr

GRAND-FORT-PHILIPPE

Maison de la mer

Installée dans l'ancienne école de pêche, ce musée évoque l’histoire maritime de Grand-Fort-Philippe et notamment la mémoire de la pêche à Islande.

28 bd Carnot – ouvert d’avril aux Journée du patrimoine de septembre - visite guidée  payante, couplée avec la Maison du Sauvetage - les samedi et dimanche à 15h, en juillet et août du jeudi au dimanche à 14h et 16h30  - réservation nécessaire – 03 28 23 98 39 - Ass. Amis du patrimoine maritime - www.dunkerque-tourisme.fr

Maison du sauvetage

L’ancienne station de sauvetage, construite sur pilotis dans les années 30, abrite un ancien canot à moteur et de nombreux objets, maquettes, mannequins, photos et documents qui retracent l’histoire héroïque des sauveteurs en mer.

Bd de la République – ouvert d’avril au Journée du patrimoine de septembre - visite payante, couplée avec la Maison de la Mer –- les samedi et dimanche à 15h, en juillet et août du jeudi au dimanche à 14h et 16h30  - réservation nécessaire – 03 28 23 98 39 - Ass. Amis du patrimoine maritime - www.dunkerque-tourisme.fr

  Chantier naval - FRCPM Musée portuaire Dunkerque - F BERTOUT

CALAIS

Phare

Mis en service en 1848, c'est l'un des rares phares français situés au cœur d'une ville. Sa visite commentée permet de découvrir son fonctionnement ainsi qu'un formidable point de vue. La salle de découverte des aides à la navigation propose une initiation ludique aux techniques de signalisation maritime.

Bd des Alliés - ouvert toute l’année – visite payante – 03 21 34 33 34  - Ass. Opale tour-  www.pharedecalais.com 

Chantier naval

Ce chantier naval préserve et transmets les savoir-faire traditionnels.  Charpentiers de marine et bénévoles y construisent ou restaurent des bateaux en bois, comme le dundee Lorette, l’un des plus anciens bateaux traditionnels de la région. La visite présente également une collection d’outils, d’instrument et d’objets. En savoir plus

25 rue de Cronstadt - ouvert toute l’année, uniquement pour des groupes (max. 10 pers.) – réservation obligatoire – visite gratuite, dons acceptés – 03 21 82 58 65 Ass. FRCPM

WISSANT

Maison de pêcheur

A travers les vitres de cette modeste maison de pêcheur, découvrez la reconstitution d’un habitat typique d’une famille de pêcheurs du début du 20e siècle.

2 rue Louis Blanc - ouvert toute l’année – jeton de visite payant, à retirer à l’hôtel de la Plage – 03 21 35 91 87 - Ass. Flobarts des 2 caps

WIMEREUX

Fort de la Crèche

Edifiée en 1879 pour protéger la rade de Boulogne, cette batterie côtière a été transformée par l'armée allemande durant la 2ième Guerre mondiale. Pour découvrir cet ouvrage de défense, une association propose des visites libres ou guidées.

Site de la Crèche – ouvert toute l’année (planning visite sur le site internet) – visite payante – 06 17 86 14 44 Ass. Sauvegarde du fort de la Crèche – www.fortdelacreche.asso.fr

Fort de la Crèche - F BERTOUT Maison de la Beurière Nausicaä - plongeur & requin - A ROSENFELD

BOULOGNE-SUR-MER

Maison de la Beurière

Au cœur de l’ancien quartier des marins boulonnais, dans la dernière rue en escaliers, cette maison de pêcheurs du début du 20e siècle permet de découvrir la vie quotidienne des familles de marins, les traditions maritimes et de s’initier au patois boulonnais.

16, rue du Mâchicoulis – ouvert toute l’année – visite payante – 03 21 30 14 52 - Ass. La Beurière

Calvaire des marins

Situé sur la falaise, il offre une vue sur le détroit. La visite accompagnée permet de découvrir la chapelle, le cloître et la salle des souvenirs qui rassemble maquettes, photos et cartes. Le jardin est un hommage aux disparus en mer.

Du 15 juin au 15 septembre 2022, du lundi au vendredi 10h-12h30, 14h30-17h

Rue de la Tour d'Ordre – ouvert de juin à septembre – visite gratuite – 06 07 65 33 79 Ass. Souvenir des Marins.

Espace du patrimoine maritime

Cet espace, animé par plusieurs associations liées au monde maritime, rassemble une collection de maquettes, d’outils, d’instruments et d’objets issus de l’histoire maritime régionale.

Gare maritime –  ouvert toute l’année, uniquement pour des groupes (max. 10 pers.) – réservation obligatoire – visite gratuite, don accepté – 03 21 82 58 65 Ass. FRCPM 

Nausicaä Centre national de la mer

Centre National de la Mer, Nausicaä est un espace de découverte de l'environnement marin à la fois ludique, pédagogique et scientifique, axé sur les relations entre l'Homme et la Mer. Le plus grand aquarium d’Europe présente des expositions consacrées aux mers qui couvrent plus de la moitié de la surface de notre planète, à la gestion des zones littorales et à toutes les formes de lutte contre le changement climatique.

Bd Sainte Beuve – Ouvert toute l’année - visite payante - 03.21.30.99.99 – www.nausicaa.fr

LE PORTEL

Argos musée radiomaritime

Anciens professionnels et amateurs passionnés guident le visiteur dans l’ancienne station côtière de Boulogne Radio. La passerelle, sa timonerie, son PC radio font revivre l’histoire et les évolutions de la radiomaritime.

Eté 2022 : ouverture en juin & septembre les mercredi & samedi, en juillet & août les mardi, mercredi & samedi

Centre radio d’Alprech, rue du Cap – ouvert de mai à septembre - visite gratuite – 06 70 33 44 31  Ass. pour la Sauvegarde du Patrimoine Radiomaritime - papygoto.free.fr/argos.html

Fort de l’Heurt

Construit en 1804, par Napoléon, pour défendre le port de Boulogne-sur-Mer, ce fort s'élève sur un socle rocheux accessible à marée basse. En été, l'association de sauvegarde du fort de l'Heurt propose des visites guidées pour faire découvrir l'histoire du Portel.

Juillet – août - réservation obligatoire auprès du Bureau d'information touristique - visite gratuite – 03 21 31 45 93 - Ass. de sauvegarde du fort de l'Heurt et du patrimoine portelois

Argos - musée radiomaritime Etaples - Chantier naval - OMT Musée de la marine Etaples

ETAPLES

Musée de la marine

Installé dans l'ancienne halle aux poissons, ce musée rassemble bateaux, outils, objets et œuvres d'art pour évoquer le passé maritime d'Etaples, les modes de vie, les traditions, la pêche artisanale, ses métiers et ses techniques.

Halle à la Criée – Bd de l’Impératrice – ouvert toute l’année - visite payante – 03 21 09 77 21

Chantier de construction navale traditionnelle

Ouvert à la visite, ce chantier naval est en activité, un charpentier de marine restaure ou construit de petites unités traditionnelles. Sous la halle, le chalutier en bois Charles de Foucault, classé Monument Historique et entouré de bateaux et d’outils.

Bd Bigot Descelers – ouvert toute l’année – visite payante – 03 21 94 23 27 – www.chantier-naval.etaples-sur-mer.fr

En juillet et août 2022, visite guidée tous les mardis et les jeudis à 14h  - ouvert à tous sur réservation. Tarif : 2 €/pers - réservation sur le site internet ou par téléphone

BERCK-SUR-MER

Musée de Berck-sur-Mer

A la fin du 19e siècle, Berck possédait la plus importante marine d'échouage de France. Les œuvres des peintres de l'école de Berck permettent de découvrir cette activité disparue. Maquettes et objets de la vie quotidienne évoquent aussi la vie maritime locale.

60, rue de l'Impératrice – ouvert toute l’année – visite payante – 03 21 84 07 80 - musee.berck.fr

Pour découvrir l'ensemble des sites et musées du patrimoine maritime et fluvial de notre région, reportez-vous au Guide du patrimoine maritime et fluvial Hauts-de-France, consultable et téléchargeable sur ce site.