Au Chantier naval, des jeunes construisent un canot

Du 11 au 21 juillet, le chantier naval de la FRCPM accueille un groupe de jeunes calaisiens qui met la dernière main à la construction d’un petit dériveur. Celui-ci sera mis à l’eau à l’occasion de la fête maritime Escale à Calais.Des Jeunes construisent un canot au chantier naval de la FRCPM

Dans le cadre du Contrat de Ville 2016, la  FRCPM  a proposé de former et d’encadrer un groupe de jeunes pour construire un canot en bois de type Mascotte, petit dériveur voile-aviron.

La première phase de construction a eu lieu pendant les vacances scolaires d’avril. Les charpentiers de marine de la FRCPM, Xavier Maintenay et Lucas Vandemalle ont accueilli des jeunes gens, filles et garçons, du Centre social Espace Fort, en provenance des quartiers du Fort Nieulay et du Pont du Leu. Répartis en deux groupes, ces jeunes, âgés de de 11 à 15 ans, ont dessiné, découpé et assemblé les premiers éléments du canot. Les vacances d’été sont l’occasion pour les apprentis constructeurs de revenir au chantier naval pour achever leur embarcation. Jusqu’au 21 juillet, ils travaillent chaque jour, toujours sous la houlette de Xavier et Lucas et procèdent aux derniers assemblages et finitions. C’est aussi, pour la quarantaine de participants, l’occasion d’organiser un vote afin de choisir le nom et la couleur de leur canot.

 La fête maritime Escale à Calais qui se déroulera du 30 septembre au 2 octobre prochain, sera l’occasion de mettre à l’eau le petit dériveur et de naviguer à son bord. Le samedi 1er octobre, les jeunes constructeurs participeront à un concours d’aviron dans le bassin Carnot. L’occasion pour leur Mascotte d’affronter Persévérance et Collectif, deux Mascottes construites lors de précédents projets. Ils s’initieront également à la voile traditionnelle grâce à une sortie en mer à bord du dundee ostendais Nele.

 Le projet « Horizon 2016 : découvrir, construire, embarquer, naviguer » est organisé avec le soutien de l’Etat et de la Ville de Calais.

Le dundee Christ-Roi remis à l'eau

Après cinq mois passés entre les mains de l'équipe du chantier naval, c'est un Christ-Roi remis à neuf qui a été mis à l'eau samedi 14 mars.

Voir le reportage de France 3 Côte d'Opale (à partir de 1min 41).

Article Nord Littoral du 15 mars 2015

 

Poursuite des travaux sur le Christ Roi

Démontage du pont du Christ RoiDepuis le 1er octobre, le chantier naval de la FRCPM accueille le dundee Christ-Roi, propriété du SIVOM de l'Aa, pour un important programme de travaux. En quatre mois de travaux, le pont du navire a été démonté et l'ancien pont en résineux remplacé par un pont en iroko. La coque a été entièrement décapée. La lisse, quelques bordées de pavois et une portion du plat-bord ont été changées. Deux jambettes de pavois et deux jambettes de tableau ont également été remplacées. Les surbaux du roof et de la descente avant, qui étaient abimés, ont été restaurés, tandis que celui de la descente arrière a été renouvelé. Le compartiment d'isolation moteur a été refait. Olivier s'attaque actuellement à la réfection de l'installation électrique qui a été entièrement démontée, tandis que le reste de l'équipe, Xavier, Lucas et Olivier M, s'apprêtent à entamer le calfatage du pont, qui sera réalisé au coton et au brai. Plusieurs mois de travaux sont encore à prévoir, avant que le séjour calaisien du Christ-Roi ne se termine.

Travaux Christ-Roi - 1 Travaux Christ-Roi - 2 Travaux Christ-Roi 3

Les travaux sur le Christ Roi dans la presse

L'équipe du chantier naval poursuit ses travaux sur le dundee Christ Roi. La Voix du Nord se fait l'écho de leur travail :

Article Voix du Nord du 09 décembre 2014

Le Christ Roi entre au chantier naval

Depuis le 1er octobre, le chantier naval accueille un invité de marque : le Christ Roi, dundee de Gravelines, qui passera l'hiver au chantier pour bénéficier d'un ensemble de travaux.Grutage du Christ-Roi - Calais 01/10/2014

Construit en 1942 pour un patron de pêche de Grand-Fort-Philippe, armé à la voile et au moteur, le dundee Christ Roi était utilisé, au large des côtes de Flandre et jusqu'à l'embouchure de la Tamise pour la pêche au chalut de la crevette, du poisson plat et du hareng. En 1982, il est vendu à un patron pêcheur de Boulogne-sur-Mer. Désarmé quelques années plus tard, il est ensuite abandonné dans le Petit port. Renfloué et sauvé d'une mort certaine, par des passionnés, il retrouve Grand-Fort-Philippe pour y être reconstruit en 1992. Devenu propriété du SIVOM de l'Aa en 1997, il est confié à l'Association pour la Promotion du Patrimoine Maritime de l'Aa qui se charge de l'entretenir et de le faire naviguer. En saison, l'association propose des sorties en mer, le voilier peut embarquer 8 personnes.Transport Christ Roi - rue de Cronstadt

Confortablement installé dans le site de la rue de Cronstadt, le dundee va bénéficier d'un important ensemble de travaux qui comprend le changement du pont et le remplacement d'une partie du pavois : jambettes, bordées, ainsi que l'ensemble de la lisse. Le programme prévoit également le renouvellement de la totalité du circuit électrique et la reprise du compartiment d'isolation moteur. A l'issue de son séjour calaisien, le Christ Roi rejoindra Gravelines pour entamer une nouvelle saison de navigation.