Nos expositions dans un catalogue

Depuis 2018, l'association Ombelliscience publie un « Catalogue commun des outils itinérants pour la médiation scientifique et technique Hauts-de-France". Une nouvelle édition, la troisième, est disponible en ligne. Les expositions conçues et réalisées par la FRCPM y sont présentées.

Parce que l’accès aux savoirs, sous toutes ses formes, est un levier permettant à toutes et tous de mieux comprendre les enjeux actuels, qu’ils soient scientifiques, techniques, sanitaires, sociaux…, permettre cet accès, en œuvrant pour produire des outils qui le facilitent, est une ambition nourrie par les acteurs qui ont contribué à la réalisation de ce catalogue. Pilotée par Ombelliscience, cette mise à jour du premier catalogue commun régional présente toujours une très grande richesse de ressources pédagogiques, avec plus de 300 expositions, malles (contenant des jeux et activités à visée pédagogique…) et autres outils mis à disposition par 39 structures du territoire. De nombreux nouveaux outils y sont répertoriés, ainsi que de nouvelles structures contributrices du catalogue.
Chaque structure ayant ses propres modalités de prêt, les informations utiles et contacts figurent dans le catalogue, ainsi qu’une carte situant les structures contributrices.

Le catalogue est consultable ICI

Pour en savoir plus sur les expositions de la FRCPM ICI

Couverture catalogue outils iti_2022

Le phare de Walde sera t-il sauvé ?

Elément original de notre patrimoine maritime, le phare de Walde intéresse la FRCPM depuis plusieurs décennies. Grâce à l'intervention de l'association Environnement et Patrimoines du Calaisis, ce phare métallique unique pourrait être préservé.Phare de Walde - Wiki commons

Dès 1999, alors qu’une commission nautique décidait du désarmement définitif du phare de Walde, édifié sur un banc de sable au large de Calais, la FRCPM intervenait auprès du ministère de la Culture et du service des Phares & balises. Il s’agissait de préserver de la destruction cet édifice, dernier feu de ce type existant en France.  Le phare construit vers 1856 possède une structure métallique originale, réalisée selon le système de construction mis au point par les ingénieurs britanniques Mitchell et Saunders.

La FRCPM souhaitait que la structure métallique soit préservée et restaurée, d'autant que la lanterne d'origine du phare est conservée dans les locaux de la capitainerie du port de Boulogne-sur-Mer. Le phare avait été sauvé de la destruction mais sa préservation n’avait pas pu aboutir

En 2021, à son tour l’association Environnement et Patrimoines du Calaisis – EPAC s’est intéressée au phare de Walde.  L’EPAC, soutenue par la FRCPM a déposé en juin 2021 une demande de protection du phare au titre des Monuments historiques.  Cette demande de protection doit être examinée lors d’une prochaine réunion de la Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture (CRPA) courant 2022.

L’association Sites & Monuments, l’une des plus anciennes associations françaises de défense du patrimoine, s’intéresse au projet et propose sur son site un bel article consacré au phare de Walde.

France 3 côte d'Opale a également consacré un article à ce sujet.

 

 

Le canot de sauvetage Maréchal Foch II de retour à Calais

Canot de sauvetage de la station de Calais de 1949 à 1977 le Maréchal Foch II sera de retour à Calais le 14 janvier 2022. La FRCPM organise le  rapatriement de ce témoin de l’histoire maritime calaisienne, toujours en état de naviguer. Après quelques travaux au chantier naval, il sera remis à l’eau et proposera différentes activités. Une opération de financement participatif est ouverte pour soutenir ce projet.

L'histoire du Maréchal Foch II

Le canot de sauvetage de type automoteur baptisé Maréchal Foch II a remplacé un premier canot du même nom qui fut celui de la station de sauvetage de Calais entre 1931 et 1940. Evacué en 1940 à St Nazaire, il fut détruit lors de bombardements. À l'issue de la guerre, la Belgique, en remerciement de plusieurs sauvetages en mer, offre à la Société Centrale de Sauvetage (ancêtre de l’actuelle SNSM), un nouveau canot de sauvetage.

Construit en 1949 par les chantiers Augustin Normand du Havre, ce canot tous temps est affecté à Calais et porte le même nom que son prédécesseur. C'est un canot à cockpit de pilotage ouvert dit « en baignoire », muni de deux hélices et deux moteurs, il est équipé d'aménagements sommaires pour y recueillir les naufragés. Il est gréé de voiles aux proportions réduites, plus faciles à manœuvrer.

Après plus de 25 ans de bons et loyaux services, le Maréchal Foch II quitte Calais pour l’île d’Oléron. Il est rapidement retiré du service, puis vendu. En 1989, dans un état proche de l’abandon, il est racheté pour être restauré et converti à la plaisance.

Canot Mal Foch - Archives FRCPM Canot Mal Foch - DR

Préserver un témoin

Plus de 30 ans ont passé, le propriétaire du Maréchal Foch II décide de le mettre en vente. Très attaché au caractère patrimonial de son navire, il souhaite le préserver et prend contact avec la FRCPM. Soucieuse de préserver un témoin de l’histoire maritime calaisienne, en état de naviguer et de doter le territoire d’un outil d’animation, la FRCPM a répondu favorablement à sa proposition.

Le 10 janvier 2022, le Maréchal Foch II quittera donc le port de plaisance de Rochefort (17) pour gagner Calais par la route. Son arrivée au chantier naval de la FRCPM est prévue le 14 janvier. Il sera alors posé sur bers pour une nouvelle inspection minutieuse de son état et pour une première tranche de travaux. Celle-ci concernera principalement l’étanchéité de sa coque et la réparation d’une voie d’eau sans gravité à côté de l’arbre d’hélice. La remise à l’eau de l’ancien canot de sauvetage est prévue pour le printemps 2022. Le navire pourra alors participer aux fêtes et animations maritimes, proposer de courtes navigations et être ouvert à la visite.

 Un financement participatif ouvert à tous

Afin de financer l’arrivée du bateau, la FRCPM lance une opération de financement participatif. Le but est de rassembler la somme de 5.000 euros en 3 mois. Ce financement participatif est ouvert à tous, il est accessible sur la plateforme Helloasso :

https://www.helloasso.com/associations/frcpm%20nord%20pas%20de%20calais%20picardie/collectes/soutenez-le-retour-a-calais-de-l-ancien-canot-de-sauvetage-marechal-foch-ii

Des contreparties sont prévues pour remercier les financeurs.