Phares - Lighthouses - Vuurtorens

L'exposition "Phares-Lighthouses-Vuurtorens : Manche Est - Mer du Nord" présente près de 30 phares des littoraux du Nord-Pas-de-Calais, de la Somme, de la Flandre occidentale belge, de la Zélande et du Kent au Norfolk.

En renseignant sur l'histoire et l'accessibilité de ces phares, l'exposition présente l'intérêt historique, culturel et touristique de ces grands édifices du patrimoine de nos côtes.

Cette exposition trilingue (Français, Anglais, Néerlandais) a été conçue par la FRCPM à l'initiative du Syndicat Mixte de la Côte d'Opale (SMCO) dans le cadre du projet HMS financé par le programme européen Interreg IV A des 2 mers.

Exposition Phares Lighthouses

Fortunes de mer et Sauvetage

Sur le détroit du Pas-de-Calais de 1825 à nos jours

L'exposition retrace l'histoire du sauvetage en mer sur le détroit du Pas-de-Calais. Elle présente le développement des moyens d'assistance et de secours en mer, des premiers canots à avirons aux canots tous temps actuels, de la bouée-culotte à l'hélitreuillage... depuis la création à Boulogne-sur-Mer en 1825, de la première société de sauvetage de France jusqu'à nos jours. L'exposition présente près de 90 documents d'archives, pour la plupart inédits, issus du fonds d'archives de la Société Humaine et des Naufrages et des Archives Municipales de Boulogne-sur-Mer.

Elle se compose de 37 panneaux en bâche souple au format A1 (58 x 82cm). Transport : boite 80 x 100 x 20 cm. Surface 50 m linéaire, env. 70 m².expo sauvetage archivives11_2

L'exposition se compose également de deux banderoles titre illustrées (de type kakémono) et de 4 visuels tissus (reproductions de cartes postales, tableaux et photos). L'exposition peut être présentée sur les supports en bois de la FRCPM (selon disponibilités) ou être suspendue à l'aide de cimaises ou sur des grilles.

Selon la durée et les conditions de présentation envisagées, cette exposition peut être enrichie de la présentation en vitrines, d'archives et d'objets appartenant à la société de sauvetage de Boulogne-sur-Mer, d'objets de décors (de taille importante: voiles, avirons, une bouée-culotte, une bouée-treuil...) et par la présentation de modèles réduits de canots de sauvetage retraçant l'évolution des embarcations de secours.

Une projection audiovisuelle, présentant des extraits de films d'archives et illustrant le développement des moyens de secours en mer, peut lui être associée.

Quai des Paquebots

Les escales transatlantiques à Boulogne/Mer de 1889 à 1939

De 1889 à la Seconde Guerre Mondiale, le port de Boulogne-sur-Mer accueille en escale de grands paquebots transatlantiques en route pour l'Amérique ou l'Afrique. Le port n'est cependant pas en mesure de recevoir ces immenses paquebots à quai, c'est donc dans la rade, à l'abri de la digue Carnot, que mouillent les navires.

Ces escales nécessitent d'importants travaux d'aménagement et d'entretien du port extérieur. Boulogne doit sans cesse adapter sa rade aux caractéristiques nouvelles des navires. Toute une logistique est également nécessaire pour assurer le transbordement des voyageurs et des marchandises, des quais aux paquebots et inversement. Ces escales amènent à Boulogne jusqu'à 30 000 passagers par an.

L'exposition, à la fois chronologique et thématique, retrace, ainsi, cinquante années d'escales transatlantiques et présente près de 140 documents d'archives, pour la plupart inédits, répartis au sein de panneaux d'exposition et dans des présentoirs associés (sous forme de classeurs à manipuler).phoca thumb_l_expo paquebot_fduflo10

L'exposition se compose de 31 panneaux plastifiés au format A1 (60x85cm). Boite de transport rigide 80x100x20cm. Surface 40 m linéaire, env. 60 m². L'exposition se compose également d'une banderole titre illustrée, de six visuels tissus (agrandissements de cartes postales), d'une vitrine (présentation de fac-similés d'archives : menus, cartes d'embarquement...) et d'éléments de décors divers tels que des malles et des valises anciennes,des amarres, des bouées, des feux de navigation...Elle peut être présentée sur les supports en bois de la FRCPM (selon disponibilités) ou être suspendue à l'aide de cimaises ou sur des grilles.

100 ans d'histoire du Transmanche

1814-1914 - De la fin de la guerre de course à l'essor du trafic de passagers entre Calais et Douvres

L'exposition retrace un siècle d'agrandissement et d'aménagement du port de Calais, de modernisation et de développement de son trafic maritime et de ses paquebots-malles, ancêtres de nos ferries actuels... A la fois chronologique et thématique, elle met en lumière un siècle d'évolution des techniques de navigation : de la voile à la vapeur, puis des roues à aubes à l'hélice. Elle présente les navires qui ont marqué l'histoire du détroit entre 1814 et 1914, et développe des points précis tels que la construction du phare de Calais, l'arrivée du chemin de fer, l'édification des gares maritimes, les records de traversée...expo transmanche lyceed2010-2

L'exposition présente près de 190 documents d'archives, pour la plupart inédits, répartis au sein des panneaux d'exposition et dans des présentoirs associés (sous forme de classeurs à manipuler).

Elle se compose de 39 panneaux plastifiés au format A1 (60 x 85 cm). Boite de transport 80 x 100 x 20 cm. Surface d'exposition 50 m linéaire, env. 70 m².

L'exposition se compose également d'une banderole titre illustrée, de 5 visuels tissus (agrandissements de cartes postales), d'une vitrine (présentation de fac-similés d'archives : rapports, listes de navires, affiches...) et d'éléments de décors divers tels que des malles et des valises anciennes, des amarres, des bouées, des feux de navigation...

Elle peut être présentée sur les supports en bois de la FRCPM (selon disponibilités) ou être suspendue à l'aide de cimaises ou sur des grilles.

Les embarcations traditionnelles des marais de Saint-Omer

Au pied des remparts de Saint-Omer, les eaux de l'Aa se dispersent dans un vaste marais : l'Audomarois. Véritable mosaïque de terre et d'eau, le marais Audomarois, colonisé depuis près d'un millénaire, a été assaini par ses occupants qui ont su en tirer leurs moyens de subsistance, grâce à la pêche, à la chasse, à l'extraction de la tourbe et surtout à la culture maraîchère. L'escute et le bacôve, deux embarcations à fond plat et aux extrémités pointues, issues d'une tradition très ancienne, ont longtemps été leur seul moyen de transport.

Si bon nombre des activités du marais ont disparu à l'aube du 20ème siècle, le maraîchage et la construction navale ont perduré jusqu'à nos jours et sont devenues aujourd'hui, des symboles du marais Audomarois.

L'exposition retrace en 9 panneaux, l'histoire et l'usage de ces embarcations traditionnelles depuis leur origine jusqu'à nos jours alors qu'elles font désormais partie du patrimoine fluvial, et rural de la région Nord-Pas de Calais...

expo marais_fdloire09 2Contenu 9 panneaux souple avec oeillets 58 x 82 cm - Transport en rouleau rigide 100 x 20 cm - Surface d'exposition 12 m linéaire, env. 25 m².

En ce moment

Sam Juil 13 @10:00 - 19:00
Flobarts en fête
Sam Juil 13 @10:00 - 20:00
Visite du Nao Victoria
Sam Juil 13 @18:00 - 22:00
Nocturne au phare
Dim Juil 14 @10:00 - 19:00
Flobarts en fête
Dim Juil 14 @10:00 - 20:00
Visite du Nao Victoria
Lun Juil 15 @14:30 - 17:30
Visite du fort de la Crèche
Lun Juil 15 @20:00 -
Conférence : « Les peintres naturalistes du 19esiècle dans le Boulonnais »
Mer Juil 17 @10:30 - 11:30
Atelier P'tit matelot
Jeu Juil 18 @14:30 - 17:30
Visite du fort de la Crèche
Ven Juil 19 @10:00 - 12:00
Atelier culinaire